Contact
fr.
en.
La mutation de l’entreprise, profonde et irréversible, est génératrice d'opportunités pour les collaborateurs. Une conviction partagée par Claire Lauzol et Patrick Papas, associés PRAGMA.

Comment développer l’entreprise et la rendre performante ? Cette question, les entrepreneurs, porteurs de vrais projets, se la posent. L’œil sur le ROI (return on investment), ils s’intéressent aux leviers de la performance : l’innovation, la mise en intelligence collective, des organisations adaptatives, la qualité de vie au travail, des positionnements marché spécifiques… Et la qualité.

« Aller vers l’excellence condamne les organisations du travail du siècle dernier. » Patrick Papas, associé PRAGMA

Viser la qualité pousse l’économie française à aller sur le terrain qui lui correspond : l’excellence. Cela condamne les organisations de travail du siècle dernier (emploi à vie, pérennité dans le poste…) sans que l’on néglige pour autant la place de l’Homme. Au contraire, en pariant sur sa capacité à s’adapter, à évoluer, à inventer, entreprendre, on la renforce ! Dans un environnement mené par le marché, c’est indispensable.

« La stratégie la mieux pensée peine à tenir ses promesses si les femmes et les hommes de l’entreprise ne sont pas convaincus de la direction à prendre. » Claire Lauzol, associée PRAGMA

Dans le monde actuel, volatile, incertain (uncertain), complexe et ambigu (VICA/VUCA), la stratégie la mieux pensée peine à tenir ses promesses si les femmes et les hommes de l’entreprise ne sont pas parties prenantes et convaincus de la direction à prendre. Les systèmes, les techniques et les organisations ne résolvent qu’une partie de cette réalité complexe. Ceux qu’on ajoute (traitement massif des données, fonctionnement agile, outils d’aide à la production ou à la décision…) ne répondent qu’en partie aux nouveaux enjeux. La véritable clé du développement de l'entreprise, c'est l'homme. Capable de transformer une situation difficile, voire désespérée, en opportunité, capable d’impulser un nouvel élan et de réussir, il détient la clef de l’adaptation.
 
Du QG au terrain, l’entreprise a besoin de l’intelligence de tous  et de l’intelligence collective

L’entreprise le sait, c’est pourquoi elle dit à ses collaborateurs qu’elle a besoin de leur intelligence pour atteindre ses objectifs. Elle vit une phase inquiétante et enthousiasmante à la fois : partant d’un monde où les entrepreneurs s’appuyaient sur des exécutants, il s’agit d’aller vers un autre qui demande à tous d’être intrapreneurs (tout en continuant à exécuter) et qui pousse à écouter le terrain. Car l’intelligence est partout. Dans un marché centré sur le client, n’oublions pas que les collaborateurs sont les premiers clients de l’entreprise, qu’en tant qu’opérateurs et consommateurs, ils ont un avis sur ce qui fonctionne et peuvent le faire savoir.
 
« Les gens sont heureux d'être pris en flagrant délit de réussite. » P.P.

Grâce à l’indicateur  NPS (Net Promoter Score), PRAGMA fait ressortir l’état d’esprit et le ressenti des collaborateurs vis-à-vis des pratiques managériales. Autant de données à prendre en compte si l’on veut encourager l’intelligence collective au lieu de décourager les troupes. Parce que les gens sont heureux d’être pris en flagrant délit de réussite et qu’avec un score positif, l’entreprise peut attirer des talents indépendamment de sa réussite commerciale. On mesure donc l’importance du rôle des managers qui devront de plus en plus pratiquer la subsidiarité (ceux qui savent sont ceux qui font), mais aussi celle des DRH qui doivent piloter le développement des compétences, la gestion des carrières, les politiques de rémunération, l’amélioration de la qualité de vie au travail. À l’heure où les collaborateurs expriment des demandes précises en la matière (salles de repos, salles de créativité, solutions de garde d’enfants…), ce dernier point est essentiel. 

« C’est en créant les conditions de l’expression du génie humain que l’entreprise prépare son avenir. » C.L.

Avec patience ou dans la fulgurance, l’Homme construit des solutions compatibles avec la nouvelle donne économique. Il y arrive grâce à ses facultés d’analyse, son intuition, son intelligence des situations. Par amour pour son métier aussi, et parce qu’il a noué des liens de qualité avec sa communauté de travail. C’est en créant les conditions de l’expression du génie humain que l’entreprise prépare son avenir.
 
 
Article suivant
Convictions Convictions Prestations Prestations Pragma Pragma Contact Contact