Contact
fr.
en.
La question de la performance renvoie à celle du sens et des objectifs : sont-ils partagés de haut en bas de l’organisation ? Le baromètre social permet de le savoir, comme l’explique Benoit de Saint Vincent, associé PRAGMA.

Chacun  définit la notion de performance à sa façon. Or, lorsque les dirigeants le font pour les salariés, ils prennent le risque de ne pas prendre en compte le sens qu’elle a pour chacun. La performance d’une entreprise est sa capacité à répondre durablement aux attentes des différentes parties prenantes, en utilisant au mieux les ressources disponibles. Et cette définition vaut pour les organisations publiques et privées.

Envisager la performance dans toutes ses dimensions

Appréhender cette notion de performance suppose de l’envisager dans ses dimensions individuelles et collectives, en tenant compte des aspects financiers comme de la valeur apportée au client, à l’usager, à la société et aux différentes parties prenantes.  

« En identifiant tous les critères concourant à la performance, le baromètre social aide à préciser les points de vue, les attentes des collaborateurs en vue d’une meilleure performance. » Benoît de Saint Vincent, associé PRAGMA

Les collaborateurs sont performants quand ils réussissent dans leur métier, une réussite qui s’apprécie donc au regard de critères spécifiques. Vouloir imposer une vision de la performance qui ne prend pas en compte tous les critères qui la composent peut entrainer des difficultés.
 
Il arrive que la pression mise sur des impératifs économiques ou financiers court-termistes relègue au second plan les autres critères de la performance.

Dans le secteur hospitalier par exemple, les exigences d’équilibre économique et de réduction des coûts peuvent laisser penser que la qualité des soins et de la relation patient, de même que la qualité de vie au travail, sont secondaires. Une telle situation, source de confusion pour les personnels de santé, peut même provoquer du mal-être.

« La notion de performance invite les organisations à clarifier leurs engagements en fixant des objectifs qui ont du sens. » B.S.V.

En pratique, la notion de performance invite donc les organisations à clarifier leurs engagements, vis-à-vis des actionnaires, de la collectivité, des clients, des salariés, des partenaires, en fixant des objectifs qui ont du sens pour l’ensemble de ces acteurs.
Par exemple, dans le domaine commercial, des objectifs de volume de rendez-vous n’ont pas pour vocation de cultiver la relation client ou la fidélisation mais bien de donner des repères aux équipes commerciales pour ne pas risquer de manquer leurs objectifs de chiffre d’affaires. Cette situation peut impacter la représentation qu’ils ont de leur métier, de la façon dont les choses doivent se faire et de leur rôle à jouer. Cette logique quantitative peut être source de démotivation et de contre-performance si la partie qualitative de la relation (fidélisation, « élevage »…) n’est pas cultivée également.
Le baromètre social permet de savoir comment sont perçus les objectifs et aide à clarifier leur expression en vue de l’atteinte d’une performance.
 
Révéler la cohérence et la cohésion du collectif, ou ses dissonances. Apporter des solutions pour rassembler le collectif

L’entreprise performante est donc celle où tous les objectifs se conjuguent. Comme dans une équipe de football ou dans un orchestre, chacun a une place à tenir, un rôle, une partition à jouer, chacun contribue à la performance collective.
L’absence de cohésion et de cohérence dans une équipe est source de souffrance tant pour les joueurs que pour leur public. Ils préfèrent tous appartenir à une équipe qui gagne ! La réussite participe à la qualité de vie au travail, et la réussite collective permet de partager le savoir, le savoir-faire et la reconnaissance.
Le baromètre social permet de savoir si chacun joue bien le jeu. Il révèle la cohérence et la cohésion du collectif, ou ses dissonances tout en apportant des solutions pour rassembler.
 
Si chacun s’accorde sur l’importance de la performance, beaucoup d’organisations devraient la cultiver davantage selon ses différentes dimensions (collective, individuelle, quantitative et qualitative).
 
Article suivant
Convictions Convictions Prestations Prestations Pragma Pragma Contact Contact